une histoire en construction

Aller en bas

une histoire en construction  Empty une histoire en construction

Message  nyrn le Lun 19 Déc - 14:12

bon d'abord le titre me diriez vous n'est pas très accrocheur, mais j' n'arrive pas a mettre un titre autre que "sans nom" ou "nyrn rising". Bon alors je vais poster les chpitres par deux jusqu'au dixième, puis après un par uns. Pour faire durer le suspense, ne vous attendez pas a trouver des trucs de cul ou des allusions au sexe. Certains noms et lieux sont inspirés de d'autres oeuvres que j'ai pu potasser, j'espère que vous les reconnetrez pas du premier coup.

Les 3 premiers car les deux premiers n'ont pas assez d'action.

Prélude


Nous sommes en 2050,(c'est ce que nous nommerons plus tard l'époque d'Anoku ; qui démarre de l'année 1950 à 2050 : 1 siècle d'histoire) les gouvernement mondiaux se sont alliées, dans le but de créer un seul ''état'', où les différences ne serait plus une image de marque, mais où tous les peuples serait sur le même pied d'égalité. Ce gouvernement à principalement été mis en place pour lutter contres les pollutions et contre les raréfactions des ressources minières et naturelles.

Aujourd'hui, c'est un dimanche d'hiver comme les autres, le ciel est nuageux, il fait froid et il neige. Mais cette année un phénomène peu expliqué,ce déroule, la neige tombe en flocons noirs ou gris. Finalement les gens s'y sont habitués, les paysages que nous avons connus si blancs se sont noircis. Hier les médias se sont réveillés et on apprend maintenant de source émanant du gouvernement : ''qu'une nuée de météorites se dirigent vers la terre, leurs caractéristiques inconnues chamboulent quelque peut la météo de notre planète''. En effet, la nuit on peut voir les quelques trainées rouges avant coureuses des premières météorites zébrer le ciel. C'est bon elles sont déjà là ces météorites inconnues.

Une semaine se passe sans aucuns changements significatifs, alternent les neiges blanches, grises puis noires; le lendemain elles arrivaient. Ce sont les météorites dont nous parlent les médias depuis une semaine. Ils se veulent rassurants, ils nous préviennent que tout va se passer sans encombres et qu'elles vont se désagréger avant même de toucher le sol de la Terre. Malgré cela on les distingue quand même bien dans le ciel depuis maintenant un ou deux jours. La population est sereine, car le gouvernement mondial a réglé ces 50 dernières années tous les problèmes de la société que les hommes ont toujours connus, tels que la faim dans le monde ou encore la guerre ou dernièrement le sida et le cancer. Donc après mûre réflexion nous les croyons car c'est grâce a eux que le monde a put changer, ils détiennent toute la technologie, ils sont sur de ce qu'ils font car la population les a toujours soutenus. Le gouvernement, représente tout ce que les hommes ont toujours voulus, il y a de l'argent pour les riches et pour les pauvres, du travail pour tous, une plus grande durée de vie grâce a la médecine, etc.

Là où tout bascule


Comme à mon habitude le lundi je sors de chez moi, vers 8h30 pour me rendre a l'usine B-22, dans le grand complexe robot industriel de la zone B, mon lieu de travail, je vais rejoindre ma voiture, alors que je m’arrête et constate avec attention l’environnement qui m'entoure,il est extrêmement calme et ceci m'inquiète surtout a cette heure ci. Je réalise encore quelques pas pour me rapprocher de mon véhicule et c'est alors que le ciel se brise, celui ci si bleu ou gris a son habitude se teint de reflet d'un bleu noir très inquiétant, par ces cassures nous distinguons la profondeur de l'espace. Dans un craquement sonore, qui raisonne en ville entre les immeubles silencieux, des météorites entrent dans l’atmosphère par ce trou. Celles ci sont teintées de couleurs vives, elles traversent le ciel de droite vers la gauche et disparaissent à l'horizon, le vent qui ne soufflait plus, c'est remis a faire vibrer l'air, celui ci pousse dans les pied des quelques personnes qui ont levé le nez au ciel des papiers et des emballages qui trainaient sur la chaussée, personnes ne bouge tout le monde fixe l'horizon par lequel les météorites ont disparues. Je regarde maintenant l'environnement qui me fait face. Habituellement, les immeubles qui sont juste en face de chez moi sont illuminés de panneaux publicitaires et les magasins sont illuminés en permanence, bizarrement plus rien fonctionne. Rien, absolument rien tous les écrans et les hologrammes se sont éteints, les voitures sont a l'arrêt en plein milieux de la chaussé, on aurait vaguement pu penser qu'ils s'était arrêté pour l'évènement mais bizarrement ils ne bougeait plus et avaient quittés leurs véhicules et certains marchait pour rejoindre les abord de la route, plus aucun bruit ne monte de la ville, même les oiseaux se sont tus ; bien qu'assez rares ils n'étaient plus là pour chanter même les volières des terrasses étaient muettes, il ne restait que le vent comme un mauvais western ou d'horreur. Les secondes passent, puis les minutes et après un laps de temps indéterminé, le ciel s'illumine on pense aussitôt au soleil, c'est l'heure à laquelle il se lève,mais non. Sa grandit trop vite, le vent se met à mugir puis à rugir entre les immeubles, le vent de panique souffle aussi: des personnes courent, les foules se délitent c'est la fuite, mais fuir contre quoi? Pour aller où? Pour quoi faire? Le vent est si fort que j'ai de la peine à rester debout, la force qu'il applique aux grands buildings est trop forte, les vitres se brisent et les éclat tombent dans la rue comme des épées de cristal effilés, un énorme panneau de verre et de métal tombe de l'immeuble qui me fait face. Je regarde la scène se passer, incapable d'esquisser un geste d'évitement, un homme me bouscule il court sans regarder derrière ni même devant lui, cet homme est l'étincelle qui me fait avancer, je cours et me réfugie dans une rue adjacente ou je suis abrité du vent, en regardant dans les deux extrémités de la ruelle je me rend compte que des objets et des choses que je n'arrive pas a identifier traverse de part en part les rues qui me fond face, c'est la dernière chose que je vois car l'immeuble derrière lequel je m'était abrité est en réalité une sorte d’accueil en verre et je vois un énorme véhicule, un camion poubelle me semble t'il au dernier instant qui brise les parois vitrées les unes après les autres et qui vient directement dans ma direction, je suis piégé entre un mur et un camion poubelle qui glisse dans ce gigantesque hall a grande vitesse. Je plonge au ras du mur en espérant que le camion ce bloqueras contre le mur me laissant ainsi abrité du vent de toute manière je suis piégé : deux solutions s'offrent a moi , la rue venteuse où j'ai 100% de chances de me ramasser un objet volant qui finisse ma vie ou le repli sur moi en espérant que celui ci m'épargne. J'opte pour la deuxième solution. Le camions finit de briser les dernières parois qui me séparent de la vérité, lorsque le mur devant lequel je reposait toutes mes certitudes se délite sous la force des vents et des amas de déchets qui se sont formés je ne sais où je suis emporté dans un tourbillons de feuilles, de pierre, de bois et d'autres objets hétéroclites. Assommé j'entends les bruits diminuer autour de moi, j'entends des cris, des pleurs d'enfants des chiens hurler, du vent, et différents bruits mats autour de moi, ce qui me semble un piétinement, et puis le silence enfin; c'est le néant.

Le réveil


Lors de mon réveil, je suis allongé dans un lit incliné de quelques degrés, les pied en direction du sol, et les bras le longs du corps, ce qui me permet de voir la salle dans laquelle je suis. Le changement de décor est assez surprenant je suis passé de l'extérieur à l'intérieur, la température est fraiche comme si le lieux était humide, les murs d'aspect bleu-noir baignés par une lumière bleutée, rendent l'atmosphère calme, je remarque que de l'eau coule le long des parois et a la base d'où sort la lumière bleue elle s'évapore instantanément, ce qui fait courir quelques volutes de vapeur au ras du sol. Au fond de la pièce une seule porte en pierre, d'aspect lourd et solide et juste au dessus une lumière qui émane d'une lampe a huile dont le verre est rouge, suspendue à gauche de la porte. La porte est solidement verrouillée de l'intérieur (on en voit les verrous et les serrures imposantes) comme si « ils » avaient peur que quelque chose s'échappe de cet endroit J'esquisse un mouvement pour me redresser, l'effroi me rempli je suis immobilisé, je regarde a mes pieds pour voir a quel niveau ils sont entravées mais déjà je ne les voit pas, alors je me débat j'essaye de m'échapper de cette gangue. Un bruit, des voix dans le couloir. Les voix s'approchent, elles sont feutrées car filtrées par la lourde porte, la porte s'ouvre, la lumière s'éteint, et laisse passer un petit homme et un groupe réduit d'hommes de taille petites même si certains ont de fortes corpulences dans un halo de lumière teint de bleu et de blanc, je me débat je ne sais pas qui ils sont ni où je suis je veux fuir mais le premier d'une voix de pierre, dit:

-Ne bouge plus, ainsi ça se passeras plus vite pour toi et pour nous. Et plus besoin de recourir a la force pour te maintenir dans ton lit.
.détachez moi, je ne vous dirais rien tant que je serais entravé.

Un homme fait un pas en avant il tient un bouclier métallique et une hache, mais l'homme de tête par un signe de la main le maintient a distance.

-Ce serait regrettable de recourir à la force, alors que tu ne sais même pas qui nous sommes.

Je me calme et décide de rester sagement allongé dans mon lit.

-Bien, passons aux présentations.

J'obéis intimidé par le son de cette voix qui aspire à la fois à être si clame et qui est si profonde. Je tourne la tête, pour remarquer qu'un homme s'approche, par son accoutrement c'est un infirmier ou un rebouteux car il est bien petit et ne porte ni gants, ni coiffe, juste un rude tablier de cuir . Il épluche ses fiches, il se rapproche du bord du lit, et a l'aide d'une pierre qui émane doucement il commence mon analyse :

-2m 50 , 160 kg de muscles, pilosité importante, dents solides, œil direct et qui réagit a la lumière, audition impeccable, et pour finir piqure.

Je m'assoupis immédiatement, et j'entends les bruits diminuer, ils me semblent terriblement loin, je sombre.


Arf je vais aussi poster le lexique, ce sont des aides a la compréhensions, mais pour les premiers chapitres sa va pas vous servir a grand chose.

L'histoire fait environ 49 pages, enjoy!!

Armatéon :Alors en résumé avant la grande catastrophe , Armatéon qui ne se nomme pas encore ainsi est un assassin professionnel au service de différents commanditaires du monde on ne sait que peu de choses sur lui notamment qu'il avait deux femmes une asiatique et une américaine, et deux fils un pour chaque femme.

Sareclaz l'air: Les citées du Nord :5 années après la grande catastrophe les scientifiques ont comprit comment endiguer le flot de personnes qui développent des pouvoir naturels (et pas surnaturels) ils les confient à la plus grosse prison que les hommes n'ont jamais construit dans les hautes terres gelées des confins de la Russie le projet astronomique s'élève a plusieurs milliards de $. nombre total de prisonniers 100M placés sous haute sécurité. Les gardiens ont testé et développé des armes directement sur leurs prisonniers. Les armes ATN et AKN, la prison est en constant surpeuplement, les plus faibles sont tués quand aux plus fort, les hommes les confinant dans la prison qui est en fait un énorme réacteur a pouvoir, en effet ils extraient le pouvoir des hommes pour faire fonctionner leur citée, au total maintenant c'est une ville de 3 millions de personnes sans pouvoir et de 1 million prisonniers répartis dans différents sites. Ils vivent en autarcie les citées sont espacées des unes des autres par des tunnels surpeuplés par les exclus des villes.

Osen et lorlen : Ce sont des jumeaux. EC-X tous les deux spécialisés dans les runes de protection. Ce sont ces deux mages qui ont réalisé la protection de Karaz-Karak ont produisant un mur magique qui renvoi la réalité magique et offre aux yeux des personnes non invitées une image du Mont Everest tout a fait ordinaire, cette protection englobe aussi la vallée extérieure à la citée.

Akkarin : Ce magicien dont l'age réel avoisine les 150 ans, est en fait un né 2000 : son age physique atteint les 35 ans. C'est un mage nécromant.

Nécromancien 
: pouvoir de faire revivre les morts. Akkarin se sert de son propre pouvoir pour vivre.

Lyamm : appelé aussi Lyamm Le Noir en raison des pouvoir qu'il a développé très tôt, son mentor fut assassiné par les hommes du nord. Son but est d’acquérir un pouvoir aussi grand que dieu même si il n'en possède pas les qualités, il expérimente lui même sa magie sur son propre corps ce qui lui a donné cette apparence peu encline au dialogue e l'écoute de ce qui l'entoure. Il a en sa possession des parties d'armure de Armatéon mais ne connait pas le secret pour en dévoiler les rouages.

Kariko : provient du même village qu'Akkarin, c'est un soldat de renommée, ces bagues puissantes font de lui un adversaire redoutable, il n'utilise son pouvoir que dans la destruction et d'attaque de grande échelle meurtrières.

Morgotaï : Né en 2035, il a environ 65 ans. Guerrier (homme) il possède une armure de glimil travaillé. Il possède quasiment la force d'un père, mais ce n'en est pas un. Atteint de spørification au buste il porte en permanence une armure qui dissimule les premiers symptômes de transformation.

Thör : Né en 1900, premier nain a avoir développé le pouvoir, il est devenu roi en 1950 ; à l'age de 50 ans : c'est le plus jeune roi de l'histoire. Aujourd'hui c'est un nain dans la force de l'age, il a approximativement 150 ans.

Karaz Karak : citée des citées. C'est la principale ville des nains. Ce lieu se situe aux plus profonds des montagnes dans les lieux les plus inexplorées. Aucun être humain ayant pénétré sur leurs territoires n'est ressortis. Ils sont soit morts et rendus a la montagne ou gardés en captivité. En tant normal elle abritait environ 100,000 nains à son maximum. Après la catastrophe c'est plutôt 3 à 4000 personnes qui l'occupent. De nombreuses salles et pans entiers de la citée ont étés ainsi abandonnées (les seuls êtres qui les peuplent sont les spøres et des humains peut recommandables). Depuis la catastrophe 70,000 nains ont perdus la vie c'est le plus grand des malheurs de leur histoire. Au sein de la cité créer un golems requiert 5 fois plus d'énergie que si vous le faisiez dans la vallée, les sorts de protections sont 7,5 fois plus gourmand en énergie et les sorts d'attaquent demandent 12 fois plus d'énergie.

Glimil :(pourrait approximativement correspondre au palladium) métal rare moins estimé par les nains que le mitril mais possède tout de même une place honorable dans les valeurs d'échanges. Il sert a forger des armes solides et plus dures que tous les autres métaux et alliages connus par les humains, les EC peuvent les façonner à leurs mesures,
et leurs volontés selon leurs volontés

Mitril : Alors que le glimil permet à la personne qui est a son toucher de la façonner le mitril lui est un matériaux inerte. Par exemple une personne revêtue d'un plastron en mitril qui se prendrais une attaque magique serait protégé uniquement au niveau du buste. au seul fait que il est aussi résistant que le métal normal, d'ailleurs souvent confondu par les humains.

ATN : ce sont des armes a ADN qui sont spécialement utilisées contres les EC. Si elles sont utilisées contres de non EC, elles sont soit inefficaces, soit provoquent de graves brulures au niveaux des impacts. Les spøres et les pères ne sont pas concernées par cet armement.

AKN : Ce sont des armes automatiques extrêmement rares. Elles peuvent aussi bien tuer les EC que les autres types d'êtres vivants (spøres et êtres humains). Elles blessent les pères sans risques de les tuer.

Spøres : Au réveil le pouvoir peut être libéré sous 2 formes. La première est dite controlé, l'utilisateur garde l'entier contrôle sur ces actions et maîtrise son pouvoir. La deuxième est dite libérée, l'utilisateur est rongé par son pouvoir. Plus le pouvoir est grand et plus les effets sont dévastateurs.
Cependant la spørification peut aussi être provoquée par son utilisateur. Les premiers symptômes qui peuvent marquer le début d'une transformation sont la perte des sens (dans l'ordre : vue, ouïe, odorat, toucher, goût). Les spøres sont aussi plus puissants dans l'obscurité que dans la lumière, leurs pouvoir sont toujours annulés au contact qu mitril, et il possèdent une très grande faiblesse pour le glimil.

EC : EC est un terme utilisé par l'armée quelques années après le passage du météore. Il veut dire Entités Contraire a la Nature : ont retiendras EC. Classés en 5 catégories, des plus fréquents aux plus rares.
EC-1 : les êtres de Terre
EC-2 : les êtres de Nature
EC-3 : les êtres d'Eau
EC-4 : les êtres de Feu
EC-X : les êtres ayants développés des pouvoirs annexes tel que le vent, l'électricité, le soin, la protection, la nécromancie,...

Les EC-2 et 4 sont les seuls a pouvoir créer leurs propres éléments.

Pères : ce sont les 4 mages les plus puissants des 4 premières classes. La dernière classe ne possède pas de père car ils ne sont pas assez représentés par rapport aux autres EC. La quantité de pouvoirs qu'ils ont tous les rendent insensibles au vieillissement.

Armatéon : père des EC-1: Il meurt par choix personnel a l'age de 65 ans. Il est en partie coupable de la mort de bon nombre d'EC et de bon nombres de prisonniers. Sa mort embrasse la moitié de l’Amérique du Nord. 150 ans après lui l'Amérique n'existe plus, ce n'est qu'un chapelet d'îles. Sa mort amène à une autre découverte majeure : la mort prématurée d'un être de pouvoir, libère le pouvoir emmagasiné, ce qui a pour effet d'une explosion à la hauteur des ressources.

Golgoth : père des EC-3 : Il est actuellement plus seul que jamais (sans alliés), il règne actuellement Hammerhold. Une ville reculée adossé a la montagne (anciennement une colonie naine). Son pouvoir a fait de lui un être qui peut se désincarner à volonté.

[Hadès]: père des EC-4 : On ne connait de cette personne rien hormis la construction des iles de Pagras, situé en plein centre de la Grande mer.

Alice : seule femme parmi les pères. Elle avait environ 25 ans lorsque le météore est passé. Les seuls élément connus d'elle sont les gravures et la seule phrase connue est : « Si vous la voyez , vous saurez que c'est elle »

Il existe différentes peuplades qui composent les territoires. Ils se sont regroupés selon leurs affinités :

les Hommes du Nord (tribus : [3 a trouver]) : ils habitent dans tous les territoires gelées. Adorateur de Golgoth, c'est par leurs rites et leurs offrandes que celui si règne en maitre.

les peuplades des plaines avant tout des éleveurs et des cultivateurs, ils connaissent la science des sols et de l'eau ainsi que de la végétation.

les marchants : ce sont de nobles voyageurs ils traversent les continents et les mers, leur fraternité assure la majorité des transferts de marchandises, des ventes, ainsi que des impôts. C'est la famille la plus importante des royaumes. Ils sont scindés en plusieurs catégories : les forgerons, les aubergistes et relais, les vendeurs, les médecins, les artisans. (Toutes ces sous familles sont autant de riches partenaires qui ne faut certainement pas négliger si vous voulez financer une guerre)

Après la catastrophe de nombreux hommes se sont retrouvés iliens, de plus après la guerre de nombreuses iles se sont formés artificielles comme celle de Eiko.

Armes : Il existe aujourd'hui de nombreuses armes chez de nombreux forgerons et revendeurs, les techniques et les hommes voyagent au gré des marchants et des différents flux de marchandise. On peut trouver chez les mêmes forgerons des marteaux, des haches et couteaux de lancer, des haches de guerre a manches courts ou longs, des épées a deux mains, des katanas, des tonfas, des lances, des fleurons...

GNR : ce sont des golems noirs (déjà la classe la plus redoutable de golems que l'on puisse trouver) et runées qui plus est ce qui leur confèrent en plus d'un bonus de force et de vitalité, une intelligence unique, ce qui leur permet d'avoir une propre partie des mines dans laquelle ils se matérialisent qui leur est entièrement dédiée

Kazador : C'est le juge et maintenant roi usurpé de la cité, il a prit le pouvoir suite a la mort du précédant roi Thorigrim le grand, le père de Thor. Il a de plus violé la plus impensable des lois des érudits de la Rune. Donner une intelligence à un être purement matériel (golems, mais aussi les meubles, les bateaux, etc). Il est aussi accusé d'avoir une liaison avec les gens de la prison du Nord et d'avoir influencé le jugement des banquiers pour garder l'or des humains (l'or des Nazis, de Staline, des Papes, etc...) alors que ceci est strictement interdit. Il a dissolu la famille de l'Ombre qui contenait la majorité des tueurs nains car ceux si ont voué serment inviolable a Thor depuis sa naissance pour une raison inconnue de tous.

Clan de l'Ombre : c'est la plus grande famille d'assassin qui n'est jamais existé, il existe une branche de cette famille chez les humains évidement celle ci était secrète et connue de peu de gouvernements. Ils disposent d'une intelligence supérieure, d'une durée de vie plus longue, ainsi que d'une plus grande résistances et d'autres choses qui les rendent supérieurs aux autres humains ou autres nains.

Golems : on parle souvent des golems dans les chapitres, alors au début ils sont justes asservis, puis on découvre que certains sont runés avec Kazador, puis encore après Korg est un golems qui nous apprend d'autres choses (encore ), mais si je met cette définition c'est uniquement pour vous rappeler que ce ne sont pas que des êtres asservis. Il existe quatre rois golems Elizerat, Ozgarath, Grogon, Selimnarth. Elizerath est le roi des rois c'est le premier golem arrivé sur terre:(il a atterri au temps des dinosaures), cette espèce voyage a travers l'espace totalement inoffensive elles apportent souvent avec elle un renouveau. Il a crée les 3 autres avec des morceaux de lui même. Aujourd'hui c'est un roi endormi (qui a notamment en son temps inspiré les premiers grecs sur les Titans) dans une localisation inconnue. Autre fait important Grogon vit en Sareclaz, Golgoth croit en avoir fait un sous fifre, mais comment contrôler un puits sans fond, en effet en insufflant du pouvoir dans Grogon, il en distribue en part équitable au 3 autres. Pour en contrôler un il faudrait tous les contrôler a la fois. Les gens ont oublié la principale différence des golems, la différence entre créer et invoquer. Les golems crées n'ont aucune volonté propre, ils obéissent aux ordres que ont leur donne (GNR) et les golems invoqués ont leurs propres volontés, ils obéissent a un roi qui est différent selon le territoire où ils sont.

Elizerath : premier golem arrivé sur la planète bleue, est a l'origine de la fin des dinosaures il amena avec lui une nouvelle forme de vie. Il est si puissant qu'il peut faire changer la trajectoire des corps célestes, comme cette météorite. Composition inconnue.
Ozgarath : deuxième golem tombé du ciel, il est extrêmement puissant. Toutefois moins qu'Elizerath, composé de terre et de végétaux, il apporta avec lui des espèces de végétaux rares et de nouveaux minéraux. Arrivés environ 15k années après son mentor. (dans ces cas là l'élève ne dépasse jamais le maître)
Grogon :troisième golem a être tombé sur la terre. Il apporta avec lui l'eau qui recouvrit pendant de très nombreuses années 85% de la surface de la planète.
Selimnarth : c'est Elizerath qui l'invita sur terre alors que ce premier était en train de créer des étoiles, il le remarqua et lui proposa un marché venir sur terre en compensation de quoi il lui laissaient tout le centre de la planète. Il fut dupé et ce retrouva sous terre, il se met parfois en colère en provoquant des éruptions ou des raz de marrée, des tremblements de terre en bougeant dans son sommeil.


Autorité (5M de soldats): Des soldats et mercenaires dénuées de tout type de pouvoirs, si ils sont là c'est pour faire régner l'ordre même si la plupart du temps leur aide apporte plus de désordre que d'ordre. Il existe 2 sortes de soldats : Les soldats rouges[Red Eagle//RE], on les trouves dans toutes les forteresses et la majorité des villes qui révèlent d'une quelconque activité industrielle ou d'un point stratégique (75% des effectifs), mieux protégés, mieux équipés moins rapides que leurs camarades noirs, mais plus grande force de frappe. Les soldats noirs[Black Élite// BE ], armés jusqu'aux dents, le meilleur de l'équipement que l'on peut aujourd'hui trouver (25% des effectifs), on les trouve au petit bonheur la chance (façon de parler car les rencontrer c'est pas vraiment le bonheur) principalement regroupé en Sareclaz l'air.

Contrôlé par le général Bhorcys (ancien membre du clan de L’Ombre), ils sont a la base commandé par le Vatican (car c'est le seul état qui possède incontestablement les moyens d’entretenir une armée de ce type) qui considère que les élémentalistes sont une menace pour la sauvegarde de l'espèce humaine et autrement dites de ces fidèles. Ils pensent que posséder de tels pouvoirs c'est de ce hisser au niveau de Dieu: et que ce type de pensée mérite un châtiment =>la mort

Pouvoir :
le pouvoir émane naturellement de chaque personne qui en a les moyens. La moitié de ces pouvoirs émanent par les mains, ¼ par les pieds et le reste sur le corps. Chaque utilisateur peut a son gré changer les paramètres de développement de son énergie dans l'espace et ainsi en envoyer plus dans les pieds, dans les mains, sur une partie précise du corps (un doigt par exemple).




Dernière édition par nyrn le Sam 31 Déc - 2:18, édité 2 fois
nyrn
nyrn

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 221
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 27
Localisation : nowhere

Voir le profil de l'utilisateur http://nyrn.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

une histoire en construction  Empty Re: une histoire en construction

Message  Lulu-sama le Mer 28 Déc - 16:42

T'aimes bien Azimov ? ^^ Ou Arthur C.Clarke ? n_n

Ca a l'air sympa dans le genre histoire futuriste. J'aimerais bien avoir la suite !
Par contre je pense que tu devrais réhausser tes deux premiers chapitres - qu'ils soient lisibles et accessibles dès le haut de ton topic - et de plutôt faire un lexique en fin de chapitre.
Ou par exemple, mettre en gras ou changer de couleur l'écriture de ton texte.

Tu nous mets la suite alors ?
Et quand tu dis 48 pages, c'est que tu l'as finie ton histoire ou elle est encore en cours de construction pour le Nyrn Rising ? Very Happy


.... ah.... sinon.... t'en fais pas: je suis généralement la seule à lire les fanfics ! ^^ n'en veux pas aux autres membres du groupe =)
Lulu-sama
Lulu-sama
You have no Idea how Active
You have no Idea how Active

Féminin Vierge Cochon
Messages : 4350
Date d'inscription : 24/02/2009
Age : 35
Localisation : 26° N latitude 72.9 roger latéral droit ne répond plus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

une histoire en construction  Empty Re: une histoire en construction

Message  nyrn le Sam 31 Déc - 2:09

ok, alors je vais modifier le texte et hausser les chapitres au début et pour l'histoire 49 pages maintenant et c'est pas fini... Chapitre 3

Des parts de vérité

Lorsque je me réveille, je suis toujours attaché au lit, sur lequel je m'était déjà réveillé plus tôt. J'ai absolument perdu toute notion du temps, je ne sais même pas quel jour nous nous trouvons, qu'elle heure il est, rien, rien dans cette pièce ne peut le déterminer, je remue doucement dans mon lit pour essayer de trouver une positions plus correcte, lorsque j'entends dans le couloir des bruits de pas précipités ainsi que des paroles que je ne comprend pas bien alors que je me réveille encore, les bruits s'estompent je reprend petit a petit mes esprits, et je repense a la scène de ce « médecin » qui était venu me parler, a moi et surtout au groupe de personne et ce petit homme menaçant qui était venu me parler quelques temps plus tôt. Les mensurations et les poids donnés ne me correspondent pas, pilosité importante ? Mais de quoi parlaient t-ils donc. Pas de moi j'espère. Mais en effet je e sens bizarre comme ci je m'était inscrit dans un corps qui me semblait démesuré et qui m'était du temps a répondre à mes injonctions.

Puis les pas et les voies reviennent, je les entends comme la première fois devant la porte et j'attends patiemment, qu'ils entrent dans cette pièce et qu'ils me disent, qui ils sont,c e qu'ils me veulent et surtout qui je suis maintenant et ce qu'ils attendent de moi. Les hommes rentrent mais cette fois, ils restent tous a la limite de la porte et un seul s'approche de moi il est si petit qu'il reste loin du lit pour que je le vois entièrement. Il commence:

-Je m'appelle Thör, je suis le maître de ces lieux et de mon peuple : les Nains.
-Je ris de cette plaisanterie stupide avec un rire qui n'est pas le mien, il est lourd grave et bruyant.
-Arrêtez ne me faites pas rire les nains n'existent que dans les contes pour enfants et encore ceux d'avant car les enfants d'aujourd'hui ne croient plus a ce genre d'histoires.


D'un signe de main, il désigne un homme qui se tient près de la porte d'apporter un objet, dans une lange gutturale que je ne comprend pas. Il s'approche avec ce que cet homme qui se nomme Thör lui a demandé, la lumière irradie la petite pièce dans laquelle je me trouve, un petit homme qui pourrait ressemble a un pygmée me fait face. Je reste bouche bée car devant moi se tient un homme trapu, dont le visage buriné par les ages inspire la confiance, les yeux gris enfoncées derrière de broussailleux sourcils noir, une chemise de toile verte par dessus laquelle il a revêtu une cottes de mailles grise avec des reflets noirâtres, un pantalon de toile satinée de couleur rouge vif, ainsi que des bottes basses en cuir noir.

-Tu te souviens du monde d'avant?
-Oui! Et bien qu'as t-il le monde d'avant, comment est-il ce monde que je ne connais plus car j'imagine qu'il a bien dut changer depuis le temps où ces météorites sont passées.
-Il n'existe plus, présentement plus comme avant si préfère, les forêts ont bien changées, des mers se sont asséchées et d'autres se sont crées, la mappemonde c'est profondément modifiée, les climats, la durée même du jour a changée depuis le grand événement.
-J'imagine que part grand événement vous voulez parler de ces météores qui sont arrivés sur terre. C'est une blague? Les médias, le gouvernement. Ils nous aurais prévenu si un tel élément devais de produire, ils avait le devoir de tout faire pour empêcher que des milliards de vies soient brutalement changées à jamais. C'est une blague pas drôle à laquelle je vais bientôt me réveiller, il ne se seras jamais passé un tel phénomène, je serais tranquillement dans mon lit, et j'irais au travail comme tout les matins vers 8h30.

Il m'ignore et continue ces explications, je l'écoute sans grand intérêt persuadé que je rêve et que celui-ci est désagréable.

-La population mondiale frise les 105 M d'habitants, nous sommes à une époque sans électricité, ni moteurs à propulsion quelconque, c'est le Moyen-Age, avec quelques différences majeures car certains de ces habitants ont quelque peut changé au point de devenir un conte de fiction.
Vous êtes beau parleur mais je ne vous croit guère car si c'était vraiment le cas comment ce fait-il que vous et moi soyons portés rescapées alors que près de 5,5 milliards de personnes soient décédées dans le « grand évènement » ?
Et bien pour être très clair,tu as dormis entre 5 et 6 ans, nous pensions que ton réveil, serais bien plus têt, il est actuellement rare de voir des personnes se réveiller au stade actuel de la nouvelle évolution des hommes. La 3ième guerre mondiale c'est terminée l'an dernier, ou plutôt c'est stabilisée. C'est l'état de crise, le gouvernement n'ayant aucune chance de faire évacuer 5,5milliards de personnes vous à caché la vérité, les désastres ont été conséquents et en dépit de tout cela des hommes se sont dressées pour former de nouvelles villes et citées, ainsi que des nouvelles armées, des nouveaux modes d'échanges et écrire une nouvelle histoire. Très bien, je vois ces dernières paroles te laissent sans voie se qui va me permettre de te pose a mon tour quelques questions. Ne te sens tu pas étrange ? Des problèmes de taille? De poids ? De force ? De gênes particulières ?
-Si et plus particulièrement à ce que j'ai entendu de ce que votre prétendu médecin vous a dit la dernière fois qu'il est passé me voir. Ma taille, le poids, la pilosité ? J'ai essayé de sortir du lit, impossible je suis entravé et pourquoi vous avez peur que je m'échappe ?
-C'est exact, et quand a ton apparence les renseignement que tu as entendu sont les bons, je vais te détacher mais tu vas être dans l’impossibilité de te lever encore quelques heures , c'est le double effet de la drogue que nous t'avons administrée, nous te laissons un miroir de pierre que je te défend de toucher sans te sentir très las, mais aussi cette motte de terre glaise que vas essayer s'il te plait de modeler avec ton esprit. Tu as énormément changé tu as quitté ou non plutôt le passage de la météorite a entrainé chez certains humains de profondes modifications génétiques et physiques. C'est un test et c'est pour ton bien plu tard je ne peux pas te dire exactement quand mais lorsque nous te jugerons prêt je reviendrais avec des affaires a te donner, pour te vêtir mais ici il ne fait pas froid donc aucun risque pour toi.
-Houla! Ça va vite et je vous répète que c'est impossible.
-Je reviendrais et je te répète que rien n'est impossible a qui veux bien croire que les choses peuvent changer et se réaliser.


SUITE AU PROCHAIN POST de CONFIRMATION DE LECTURE
nyrn
nyrn

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 221
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 27
Localisation : nowhere

Voir le profil de l'utilisateur http://nyrn.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

une histoire en construction  Empty Re: une histoire en construction

Message  Lulu-sama le Dim 1 Jan - 17:34

Hé hé lol pour "Suite au prochain post de confirmation de lecture" B)

C'est cool, notre héros va avoir des pouvoirs alors ! n_n
Vas-y balance la suite ! Je suis bien dedans !

Et c'est bien comme tu as fait pour la présentation. =)
Lulu-sama
Lulu-sama
You have no Idea how Active
You have no Idea how Active

Féminin Vierge Cochon
Messages : 4350
Date d'inscription : 24/02/2009
Age : 35
Localisation : 26° N latitude 72.9 roger latéral droit ne répond plus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

une histoire en construction  Empty Re: une histoire en construction

Message  nyrn le Lun 2 Jan - 3:13

vi tu vas voir c'est génial. Mais le truc c'est que j'ai pas trop envie de tous mettre pour garder un peu de suspense... Twisted Evil

Le test


Il s'approche de mon lit et défait les sangles qui me retiennent, il n'avait pas menti, je suis dans l’incapacité la plus totale a esquisser un mouvement pour me redresser. Je me rendors incapable de faire le moindre mouvement et lorsque je me réveille je m'attend subitement a me réveiller et a me trouver dans mon lit. Mais non je me réveille, dans la même pièce que d'habitude. Je me redresse sur mon séant, sort les pieds du lit et les pose sur le sol étrangement tiède comme si la pierre pouvait émaner de quelque chaleur. Face a moi est posé la glace je la regarde, et j'y voit un homme un être qui ressemble fort à un être humain couvert de poils, les muscles saillants bien en chair et en os, de couleur brun clair qui pourrait facilement se confondre dans la pierre ou dans la terre. Je regarde ce que je suis devenu avec fascination et avec crainte en même temps, une chose ne m'as pas frappé c'est que je me trouve bien, entre moi et le miroir à distance égale, se tient sur un bloc de pierre carrée en amas de terre glaise.

En me concentrant dessus j'arrive à déterminer avec précision son poids et sa densité et en me concentrant encore, il ne se passe absolument rien. Rien ne se passe mis a part le fourmillement incessant dans mes mains et dans mes pieds. ''Pense a une forme'' dis une voie derrière la porte. Je m’exécute étrangement la première forme qui me vient à l'esprit est un cube, je vois la terre se déformer, s'éclater en fines gouttelettes de terre puis s'agglomérer en ce que l'on pourrait appeler un carré aux bords arrondis et qui s'affaisserait sur lui même. Je continue l'expérience en faisant en sorte que la terre reste a sa place. La terre se remet a changer de forme, je sens comme si mes mains touchait se bloc de pierre que celui ci se durcit sensiblement au point de devenir de la pierre. Je relève les yeux vers la porte en me disant que je pourrait faire de même qu'avec ce petit bloc de pierre, en s'approchant un judas s'ouvre et me dit :

-Ce n'est pas la bonne solution.

Puis il se referme violemment me laissant seul, j'avance encore et lorsque je touche la pierre et je reprend la concentration qui m'avait permis de faire l'opération inverse ( semi-liquide vers liquide puis solide), il ne se passe strictement rien et même je sens que celle ci me repousse, si violemment que je résiste dans un premier temps, et je m’efforce de rester en contact avec celle ci, mais plus je force et plus la force contraire augmente en considération. Cette force est ci impressionnante qu'elle m’éjecte vers le fond de la salle. Après cette expérience je reste assis sur le devant de mon lit et me reconcentre vers le petit bloc de pierre que je venais de quitter quelques instants plus tôt.
nyrn
nyrn

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 221
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 27
Localisation : nowhere

Voir le profil de l'utilisateur http://nyrn.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

une histoire en construction  Empty Re: une histoire en construction

Message  Lulu-sama le Sam 21 Jan - 17:35

Et en plus il manipule les atomes et la matière rien qu'avec son esprit !
Un alchimiste en herbe Cool

J'avais pas vu que tu avais reposté un chapitre, tu mets la suite ? =)
Lulu-sama
Lulu-sama
You have no Idea how Active
You have no Idea how Active

Féminin Vierge Cochon
Messages : 4350
Date d'inscription : 24/02/2009
Age : 35
Localisation : 26° N latitude 72.9 roger latéral droit ne répond plus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

une histoire en construction  Empty Re: une histoire en construction

Message  nyrn le Mer 1 Fév - 19:37

Parts de vérité (deuxième partie)


Je passe de ce qui me semble être la soiré a me concentrer sur le bloc de pierre, il a repris sa forme initiale, celle d'un tas informe puis je l'ai transformé en tout ce qui me passait par la tête, pour finalement le laisser là où je l'avait trouvé dans un premier temps, sur le bloc de pierre. Thôr était repassé le lendemain matin, ou pour moi se qui m'avait semblé la matinée (au vue de sa tête ).

-Alors ton expérience de cette nuit t'as telle parue judicieuse ?

-Non, car c'est impossible de ce servir de cette porte sans utiliser de ce truc qui me sert a modeler la terre et la pierre selon mes intentions.

-Ici tu est dans la montagne, le mont Everest je crois que les humains l'appelais comme ceci. Elle contient aussi le mitril, la seule pierre capable de repousser tes dons, ton élément, ou tes pouvoirs appellent les comme tu l'entend.

-Mes pouvoir, élément?

-Oui tes dons tout le monde en possède, sauf peut être les humains, mais pour eux c'est un cas particulier le pouvoir peut apparaître et disparaître aussi soudainement qu'il est apparu chez eux, mais les autres (races) disposent du pouvoir a durée infinie. Les éléments de pierre comme toi ou moi sont à la montagne naine, ceux qui possèdent l'eau se trouvent sur une île perdue au milieux de l'océan, où eux seul connaissent la route pour y accéder, car constamment entourée de brouillard et derrière d'importants remparts de récifs. Ceux qui possèdent le feu, sont dans une petite ile appelée autrefois Islande, c'est tout ce que l'on sait du lieu où ils se trouvent. Ceux qui contrôlent l'élément de la nature vivent dans la plus grande forêt que les hommes n'ont jamais connue celle de l'Afrique, mais ce sont aussi des explorateurs, ils sont cartographes et on m'en as signalés quelques uns près d'ici.

-Bien mais une chose me tracasse comment faire pour arrêter d'utiliser mes dons pour passer ces portes

-Très simplement en ne pensant pas à en former un autre objet que celui qu'il revêtent dans l'instant où tu entre en contact avec eux. Apportez lui ces vêtements.

Des hommes partent puis reviennent avec les dits vêtements, et deux petits sacs de cuirs. Et un gros rouleau de parchemin.

Bon maintenant il te faut un nouveau nom, car comme on dit ici un nouveau nom, une nouvelle vie. Les nouveaux arrivants sont ont droit de changer de nom, une seule fois, cependant, c'est sous ce nom que tu seras dans ce parchemin qui recense tous les réveils depuis 6 ans.

Je regarde les noms qui se suivent en une longue litanie de prénoms nains, mais certains ont conservés leurs noms de l'ancienne époque.

-Je choisis de me renommer : Nyrn.

-C'est étrange le dernier Nyrn était un nain combatif, j'espère que tu lui feras honneur.

Il inscrit ce nom dans le registre, puis me tend une plume et je signe juste en face. Il me tend , une petite pierre taillée en forme de tête de mort, il la fait tourner sur elle même, elle émane d'une lueur grise agressive bercée de bleu pale qui la rend finalement agréable.

-C'est du mitril, ce qui compose aussi la porte. J'exige que tu la porte continuellement avec toi, tu ne l'enlèveras sous aucun prétexte même si un autre nain te provoque en duel, je te défend de l'enlever. Car il faut maitriser tes dons avant de pouvoir enlever cette pierre, car une fois entraîné, le pouvoir va toujours chercher a s'échapper de toi et peut finir par détruire l'endroit si il te dévore. Dans ce cas extrême je serais dans l'obligation de te tuer.

-D'accord c'est réjouissant ce que tu me raconte là, mais j'aimerais bien enfiler quelques habits car il ne fait quand même pas très chaud dans cette pièce.

Les hommes me tendent des vêtements, car je suis nu depuis ma sortie du lit. L'ensemble que me tend un de ces hommes se compose, d'un long tablier en cuir brun, le matériau semble solide, de plus il est doublé à l'avant et possède une doublure pour protéger les jambes et trois ceintures pour renforcer la partie ventrale, les ceintures sont d'un bleu ciel. Il me remet aussi une petite bourse de cuir avec quelques pièces de métal tout ce qui il y as de plus banal.

-Comment se sert-on de ces pièces?

-Elles possèdent juste la valeur de 1 pour 1, c'est juste une monnaie d'échange. Elles sont valables partout a travers le monde, mais elles peuvent être fabriquées a partir de n'importes quels fer possibles, il suffit de les faire fondre et de les frapper.

Pendant que nous parlons un de ces hommes s'approche de Thör, et lui glisse à l'oreille:

-Nous sommes prêts, nous pouvons y aller.

-Excellent, sortons.

Je sors à ses cotés nous nous retrouvons dans un long couloir mal éclairé, où de multiples portes en pierre sont ajustées les unes a coté des autres. A notre passage la porte qui se situe a quelques pas de la mienne se met à vibrer, et l'on entend de l'intérieur des cris et des râles d'hommes divers, puis des bruits sourd et enfin un silence inquiétant ponctué de quelques sanglots.

-Que renferme cette chambre?

-Un homme à l'esprit dévoré par son pouvoir, c'est bête il aurait put faire un très bon soldat, ou un mineur très doué. C'est ce qui arrive lorsque tu retire le fragment et que tu ne maitrise pas ton pouvoir. Dès le départ son pouvoir était instable, le défaut aurait put être corrigé dans la salle d'entrainement, mais il a libéré le pouvoir trop tôt et la complètement détruit avant même que j'ai pus esquisser le moindre geste pour le sauver.

-Il va rester toute ça vie ici?

-Oui, cette porte ne craint rien,si personne ne l'ouvre de l'extérieur, mais personne n'est assez fou pour mourir instantanément. Il faudrait une plusieurs personnes avec un pouvoir semblable au mien pour parvenir a le maitriser ou a le tuer.
Elles ne servent a rien d'autre qu'a servir de prison aux « dévorés »?

-Si, c'est dans une de ces chambres que tu t'es trouvé, il y as quelques heures de cela maintenant. Mais suit moi a présent je vais te montrer les lieux qui vont te devenir familiers.

chose promis, chose due lulu. +1 chapitre
nyrn
nyrn

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 221
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 27
Localisation : nowhere

Voir le profil de l'utilisateur http://nyrn.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

une histoire en construction  Empty Re: une histoire en construction

Message  Lulu-sama le Mar 7 Fév - 19:21

merci nyrn :drunken:

Bien sympa comme chapitre. Mais concernant la forêt en Afrique.... tu n'aurais pas voulu plutôt dire Amérique du Sud...? Enfin je ne sais pas à quelle forêt tu pensais en fait pour l'élément nature.

Sinon juste une question con... le personnage de Thör... c'est un clin d'oeil à Thorgal ? c'est juste que tu aimes bien la mythologie nordique ? ou c'est juste comme ça et je la ferme à tout jamais ? ^^'
Lulu-sama
Lulu-sama
You have no Idea how Active
You have no Idea how Active

Féminin Vierge Cochon
Messages : 4350
Date d'inscription : 24/02/2009
Age : 35
Localisation : 26° N latitude 72.9 roger latéral droit ne répond plus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

une histoire en construction  Empty Re: une histoire en construction

Message  nyrn le Dim 12 Fév - 20:20

j'aime la mythologie Nordique. Thor est un sacré nain, un bon combattant et l'héritier du royaume de la montagne naine.

La visite

Je le suit avec envie et entrain mais mon allonge de géant comparé à la sienne m'oblige à ralentir. Nous remontons vers ce qui semblerais la surface par un dédale de couloirs, d'ascenseurs et d'escaliers. Au détour d'un couloir, celui-ci a été travaillé pour laisser passer la lumière par une sorte de fenêtre et d'un petit balcon. Nous sommes terriblement éloigné du sol, mais le haut de cette immense salle semble encore loin.

Elle rempli toute la montagne, c'est la zone centrale qui donne un accès a tous les logements, ainsi qu'aux différents commerces, les ateliers et les zones de stockage, à la chambre du conseil et donne aussi un accès a l'extérieur.

Devant moi s'offre un spectacle grandiose, c'est comme regarder une fourmilière sous moi fourmille des dizaines de nains, montent du sols et des commerces des odeurs de cuirs, de cuisine, de métal, de fleurs, et des odeurs de nature, tout ceci se mélange et donne un parfum enivrant que jamais je ne voudrais qu'il s'arrête. Les logements sont les uns a coté des autres, et entoure la salle comme un escargot, au centre de la salle une immense colonne décoré a la manière d'une vis semble monter jusqu'au plafond. Loin en contre-bas on appercoit un rais de lumière vive qui s'échappe par un petit portai, mais a la distance où nous nous trouvons c'est logique qu'il soit si petit.

-La caverne compte environ 2.000 logements mais actuellement environ 400 sont occupés.

-Mais pourquoi avoir construit autant de logements?

-Normalement ils sont tous remplis mais tous les 2 ou 3 ans, les 2/3 de la colonie sortent de la « caverne » et tentent leur aventure dans le monde extérieur, beaucoup ne passeront pas la première année en dehors de la grotte, d'autres partent par soif d'aventures,d'autres à la recherche de minerais rares, ou d'autres simplement pour quitter la colonie.

-Sait-on où ou tous du moins dans quelle direction sont-ils partis?

-Ceci est leur problème actuellement, personne ne connait leur direction ni la région dans laquelle ils sont partis, c'est la loi de la caverne! Toute personne désirant quitter la caverne ne doit pas divulguer le lieu de l'endroit où ils partent! Beaucoup ignorent où ils partent. Mais certains savent, a toi de les trouver.

Nous continuons la visite et nous arrivons a coté d'un logement situé a coté d'une porte où il est marqué forge et armurerie, d'un geste de la main il pousse la porte du logement, nous rentrons tous les deux:

-Ici c'est chez toi, c'est ton espace de vie, tu peut l'aménager comme bon et sembleras!

L'ensemble est très petit mais cela feras amplement l'affaire vus que je travaillerait ou que je serais partit a l'entrainement ou tout simplement que j'explorerais les lieux comme bon me semble. Cela se compose de 2 pièces, taillé a même la pierre, l'endroit est chaleureux et chaud ( ce lieu ne seras pas décrit, car c'est a vous d'imaginer le meilleur espace pour le héros).
Nous allons passer a la forge ou je vais te présenter a Zärkan, le maitre de la forge. Il t'apprendras les bases des armes et de leur maitrise, mais aussi la maitrise de la forge, après soldat tu seras forgeron,il te resteras une troisième compétence dans un autre domaine que la guerre a choisir. Mais nous verrons ce détail plus tard. Descendons maintenant sur la place centrale, puis nous irons devant la porte secondaire et enfin nous visiterons l'aire extérieure.
Nous sortons et tournons a gauche en sortant de mon logement et nous passons sous le large porche d'entrée. Une fois sortit du porche, nous entrons dans la forge, l'endroit sombre, n'est éclairé que par le feu des fours de fontes, il fait terriblement chaud et les murs sont noircis par la suie qui s'échappe des lourdes cheminées. Le bruit est assourdissant, la hauteur de la salle de forge fait résonner les coups de marteaux qui forgent les meilleures armes du pays, ses coups font tomber au sols des gerbes d'étincelles et des hommes courent pour chercher des bassines d'eau pour tremper les épées rougeoyantes dont le contact avec l'eau fait rugir les bassines d'eau de source glacées, avec des gerbes d'eau et d'importants volutes de vapeur ce qui rend l'atmosphère étouffante. De plus, le bruit des soufflets des fours fait un bruit imposant et sourd. Des centaines de forgerons occupent la salle, cela vous donne une idée générale de la forge. Des fours de fontes occupent ¼ de la salle, le reste est totalement dédié aux forgerons. Thör s'avance et appelle un autre nain qui occupe une enclume a la forge d'un bouclier de guerre pour troll.

-Bonjour Zärkan (prononcer zarkane), je te présente Nyrn, ton futur apprenti forgeron/soldat, il commenceras demain a tes cotées.

-Bonjour Thör et bonjour Nyrn, donc comme ca tu commenceras demain, pour commencer je te mettrais à l'affutage, c'est pas un boulot passionnant mais ca te prendras la matinée et cela te serras sans doute utile lorsque tu partiras en guerre. Après demain, tu commenceras a forger, je te crois capable de réussir.

-Et pour mon après midi?

-Je le laisse a Thör!

Il s'éloigne un peu et s'adresse a Thör, d'une petite voix qui ne me permet pas d'entendre.

-Je pense vu sa stature, je pense qu'il est près pour le glimil!

-Impossible, je te dirais ca demain a l'aube, après l'entrainement.

Nous descendons un ensemble d'ascenseurs, d'escaliers et de tubes, les tubes sont des micros tunnels dans lesquels on glisse pour directement exactement a l'endroit voulu, c'est plus pratique et plus rapide que de ce prendre les escaliers pour descendre les 120 étages que comporte la grotte alors que nous n'étions pas au plus haut de la grotte. Ces tunnels sont polis par les milliers de passages de personnes qui les ont empruntées depuis leurs créations respectives, dates affichées sur le coté des tunnels alors que sur le dessus est indiqué l'étage d'arrivée du tunnel sélectionné.
Arrivés a la place centrale, les commerçants se taisent, ce n'est que par un geste de la main de Thör qu'ils reprennent leurs activités, mais fébrilement et en silence, tous nous regardent ce qui nous met assez mal a l'aise. Thör s'arrête et crie.

-Zangdar, artificier! Vient expliquer a notre jeune confrère fraichement arrivé de ce midi, a quoi sert aussi la place centrale. Et vous autres ne vous arrêtez pas continuez vos affaires, je ne suis pas en affaires, mais je compte sur vous pour lui faire un accueil somptueux dès ce soir.

Apparaît alors un nain, où a la ceinture il porte des outils, des bâtons de dynamite, un sac remplit de balles rondes en métal, dans le dos un tonneau de poudre, en bandoulière un chapelet, de balles en mitril, et dans le dos ce qui pourrait ressembler a un fusil de précision ciselé en glimil, dont la silhouette est longue et sa voix n'est pas celle d'une personne qui accorde la pitié, elle est après et de pierre. Quand a ces protections elles se résument au plus simple équipement, un plastron en cuir renforcé, une chemise de couleur bleue, un pantalon de cuir marron grossier, et des jambières en mailles grossières ainsi que des bottes basses piéton.

-Salut quel est ton nom? Comme a dut te le faire comprendre Thör, je suis Zangdar et je suis artificier, c'est a moins qu'il convient de défendre la « caverne ».

-Défendre contre quoi et surtout contre qui?

-Je défend contre, euh... Comment s'appellent t-ils déjà?

-Les ennemis?

-Oui, voilà c'est ca, les ennemis, toutes personnes jugées dangereuses contre la « montagne » son maintenant mon devoir, qui est de les exterminer jusqu'au dernier si il le faut, pour qu'ils comprennent que la montagne n'est pas un lieu facilement accessible a n'importe quel pèlerin. La place centrale ce révèle être un puits dans lequel est stocké une plate-forme, fortifié et armée, elle remonte a la surface par la colonne centrale qui est une vis sans fin. Cette plate-forme n'a jamais subie aucune déformation même lors de la précédente guerre qui opposât les nains aux forces du feu.

-Une explosion de poudre lors de la dernière guerre la rendu quelque peu fou, mais c'est un excellent tireur.

Nous nous éloignons, tandis que Zangdar continue de parler et de gesticuler dans tous les sens.
Cette plateforme existe vraiment ou est-t-elle issue des délires de ce fou?
Non, elle existe réellement et ce qu'il dit est vrai! Cette plate-forme est une véritable poudrière ambulante. Elle contient de nombreux cannons, une centaine environ, se qui va des grosses bombardes aux cannons sophistiqués pour tirer des gros boulet a des centaines de mètres tout en gardant une précision remarquable, le plus gros canon est appelé « la bouche des enfers », il est forgé en glimil et sa taille correspond environ a ce que toi a ton époque était capable de faire dans le plus démesuré des cas.

Nous continuons de descendre de quelques étages pour nous retrouver dans un puits où les hauts murs font le tour de la pièce, un seul couloir semble plonger vers la montagne, lorsque nous marchons nos pas résonne dans ce tunnel qui semble vide et ne pas comporter d'obstacles sur toute sa longueur:

-Ici c'est le portail de sortie vers l'extérieur,il est rempli de pièges et ce puit est défendu par nos meilleurs gardes et par nos meilleurs tireurs, ils sont près de nous mais impossible de les repérer, après ce portail tu ne peut plus implorer le pardon ou l'aide.

-c'est normal Thör c'est pour cela que tu nous a placé a l'entrée de cette porte.

La voie semblait venir de tout le puits a la fois et l'écho du tunnel ne rendait pas la localisation facile.

Viens sortons cet endroit n'est pas celui, que je voulais te faire voir, il existe un autre endroit, une autre sortie qui communique avec le monde extérieur, mais cet endroit ne mérite aucune sécurité car les parois qui entourent le site sont impossibles a franchir même pour le meilleur de nos grimpeurs l'exploit est impossible.

Nous repartons de cet endroit que Thör n'aimait particulièrement pas et nous retrouvâmes cette fois ci a monter des escaliers ainsi que prendre de nombreux ascenseurs pour arriver enfin a cette porte que j'avais appercu en arrivant dans le haut de la caverne, elle était légèrement excentrée du centre de la caverne et a ces abord régnait une végétation luxuriante. Dehors régnait la fraicheur du soleil qui déclinais sur ce grand plateau couvert de forets d'un vert si tendre que l'on pourrait penser qu'il était irréel, des arbres si grands et si beaux qu'ils n'existaient que dans les contes pour enfants, ainsi que de champs cultivées où leurs couleurs dorées et verdoyants contrastaient agréablement, où paissait des moutons, ainsi que des (zut j'ai perdu le nom), dans de grandes étendues herbeuses si vertes et propres que l'on pouvait aisément les prendre pour des terrains de ce que nous appelions avant du synthétique, nous pouvions voir ici et la quelques moulins dont les pâles tournait régulièrement au rythme du vent qui soufflait légèrement. La nature avait pris cette couleur si caractéristique des fin de jours d'été; vous savez se blond si cher a nos beau souvenir d'été.
Traversons cet endroit veux-tu, de l'autre coté ce trouve le parc d’entraînement.
Mais par quel prodige un tel coin de verdure peut naître au sommet d'une montagne si haute?
C'est le cadeau que une tribu verte, sous-entend par là d'éléments de la nature, avait faites a notre premier roi pour les avoir protégé lors du précédent conflit.
nyrn
nyrn

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 221
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 27
Localisation : nowhere

Voir le profil de l'utilisateur http://nyrn.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

une histoire en construction  Empty Re: une histoire en construction

Message  nyrn le Dim 25 Mar - 2:25

juste pour vous dire que la partie 1 est terminée et que j'attaque la partie 2.

Si vous le souhaitez je fais des éditions numériques, envoi d'une copie de toute la première partie, ou des édition papiers pour mettre dans des médiathèques ou dans vos écoles ou encore dans les salles d'attentes où il y a beaucoup d'attente ^^
nyrn
nyrn

Masculin Sagittaire Chèvre
Messages : 221
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 27
Localisation : nowhere

Voir le profil de l'utilisateur http://nyrn.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

une histoire en construction  Empty Re: une histoire en construction

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum